autour du carton et encadrement

Quel matériel faut il pour commencer en cartonnage ?

Pour pouvoir débuter en cartonnage, il va te falloir du matériel.
Je vais donc te lister le matériel indispensable et je vais aussi ajouter le matériel optionnel (mais qui sont quand même bien pratique).
Comme je l’explique à mes élèves, il y a maintenant une offre conséquente en matériel de cartonnage. Le plus important est de trouver le matériel qui vous corresponde.
Pratiquant le cartonnage depuis pratiquement 20 ans, je teste donc régulièrement les nouveaux outils qui sortent. Certains outils sont intéressants d’autres moins (en tout cas pour ma pratique) mais vous êtes la seule personne qui peut décider des outils dont vous avez besoin.
Autant être franche tout de suite, pour faire du cartonnage, il faut déjà prévoir un budget (et de la place) pour l’achat du matériel de cartonnage. On oublie tout de suite les magasins discount et on achète des produits de qualité qui vont durer dans le temps.

Quel matériel faut-il pour débuter en cartonnage ?

Voici donc la liste du matériel de cartonnage que tu vas devoir acheter :

  • un tapis de découpe autocicatrisant (et non ce n’est pas un gadget inutile). Quand tu coupes ton carton ou ton papier, tu vas forcément entailler ton tapis de découpe. Si celui-ci est autocicatrisant, il va se réparer tout seul, les bords de l’incision vont se rapprocher et quand tu couperas à nouveau, ta lame de cutter ne se retrouvera pas dans la précédente fente. Donc oublie le vieux calendrier sauf si tu veux gâcher du carton et du papier. Il existe 3 tailles de tapis de coupe : 60 x 90 cm – 60 x 45 cm – 30 x 45 cm
tapis découpe
tapis découpe
  • un cutter. C’est l’indispensable au même titre que le tapis. Le cutter va te servir à couper ton carton. Pour le choix de ton cutter, il faudra privilégier l’ergonomie afin de protéger son poignet. Lors de ton achat, pense à prendre des lames de rechange, celles-ci s’usent et coupent moins bien. Tu peux trouver des cutters dans tous les magasins qui proposent des rayons de loisirs créatifs.
cutters ergonomiques
cutters ergonomiques
cutter
cutter
  • un scalpel. Lui, c’est l’indispensable pour couper ton papier. Tu as bien lu, il te faut un outil pour couper ton carton et un autre pour le papier. Déjà car le papier et le carton usent les lames de manière différente. Ensuite car quand tu auras un cutter en main, tu vas vite te rendre compte qu’il n’est pas forcément des plus maniables. Le cutter de par sa forme et son poids sont beaucoup plus faciles à manipuler. Tu peux trouver des scalpels dans tous les magasins qui proposent des rayons de loisirs créatifs.
scalpel
scalpel
  • une règle et un réglet. Pour créer une boîte tu vas devoir découper du carton, il va donc te falloir prendre des mesures. Le choix de la règle est donc important mais là aussi elle doit te correspondre. Il est important d’avoir une règle de 50 cm et une autre plus petite.
    Il y a plusieurs modèles disponibles.
    Le premier modèle (en photo) est une règle assez lourde qui est facile à prendre en main et sur laquelle il est possible de rajouter un outil de coupe (droit ou oblique), elle a l’avantage de faire règle et règle de coupe.
    Les deux règles transparentes suivantes ne servent qu’à mesurer et tracer, elles sont en plastique et ne sont pas faites pour servir de règle de coupe. Par contre, elles ont l’avantage, en plus d’être transparente, d’avoir des lignes pour vérifier si son trait est parallèle et perpendiculaire. (La deuxième règle est d’ailleurs vendue pour être utilisé pour faire du patchwork).
règle de coupe
règle de coupe
règle
règle
règle
règle

Les réglets sont bien pratiques et c’est pour cela qu’ils sont pour moi indispensables. De par leur taille, tu peux facilement prendre des mesures dans une boîte ou un tiroir… J’en ai de plusieurs tailles, s’il ne fallait en choisir qu’un je te conseillerais celui de 20 cm. Les réglets comme les règles transparentes ne sont pas faits pour couper, ils sont trop fins, la lame du scalpel n’est pas bloquée.

reglets
reglets

ma règle chouchou c’est celle-ci, elle a l’avantage d’être transparente, d’avoir des traits pour vérifier que l’on soit bien parallèle ou perpendiculaire, il y a des petits patins pour l’empêcher de glisser et surtout il y a une protection en métal sur un côté ce qui permet de couper avec sans danger. C’est l’outil 2 en 1 : règle et règle lourde.

règle de coupe
règle de coupe
  • une règle lourde, elle va te permettre de couper ton carton ou ton papier. Celle-ci doit être épaisse pour faire une butée à la lame du cutter (ou scalpel) et lourde pour ne pas bouger sur le papier ou le carton. Je te remets les 2 modèles que nous avons vus au-dessus, tu peux aussi opter pour une règle lourde toute simple sans graduation.
règle de coupe
règle de coupe
règle de coupe
règle de coupe
règle lourde
règle lourde

Il existe aussi les gabarits d’angles, c’est un petit outil qui est surtout utilisé en encadrement mais qui est bien pratique pour couper dans les endroits qui sont difficiles d’accès avec une règle.

gabarit d'angle
gabarit d’angle
  • un porte-mine et une gomme. Avec un crayon, c’est quand même plus facile de tirer un trait. Je conseille une mine fine pour éviter d’avoir un trait trop épais qui pourrait fausser les mesures. En option, tu peux acheter un crayon blanc (ou prendre celui de la boîte de crayons de couleur de ton enfant) qui est bien pratique pour faire des traits sur du papier foncé.
  • de la colle vinylique. C’est une colle au ph neutre qui est idéal pour le cartonnage et l’encadrement (mais aussi tous les autres loisirs). Elle est blanche à l’application puis devient transparente au séchage. Elle existe en pot de 250g, 500g, 1kg ou 5kg. Dans un premier temps, je te conseille de prendre un petit pot que tu pourras garder et rempoter par la suite, cela prendra moins de place sur ton bureau. Le pot de 5kg peut faire peur, mais c’est ce que j’utilise sur une année en créant régulièrement. Je te conseille malgré tout de rester sur un pot de 1 kg et d’en acheter régulièrement. Dans le temps, la colle garde ses propriétés mais elle peut prendre une consistance plus épaisse et être moins agréable à travailler.
  • un plioir et pavé de lissage. Le plioir (en forme de bâton de glace sur la photo) c’est l’outil qui va te permettre de lisser ton papier et le faire adhérer à son support. Tu vas trouver des plioirs en os, en résine ou téflon. Le pavé de lissage a le même usage que le plioir mais il couvre une surface plus grande. Le plioir est indispensable, pour des surfaces plus grandes, tu peux aussi utiliser le plat de ta main. Tu peux trouver des plioirs dans tous les magasins qui proposent des rayons de loisirs créatifs.
plioirs
plioirs
  • des pinceaux qui vont te servir à étaler ta colle. J’en ai de 3 tailles que j’utilise selon la surface que j’ai à coller. Je n’utilise pas de rouleau car je trouve cela beaucoup trop compliqué à nettoyer (mais là aussi c’est une affaire de goût). J’ai acheté le gros pinceau dans un magasin de bricolage, les 2 autres ont des pinceaux de peinture pour enfant. Avec la colle et les rinçages réguliers, les pinceaux s’abîment vite, j’en achète donc des premiers prix.
pinceaux
pinceaux
  • un chiffon, pas de gros achats ici, un vieux t-shirt en coton fera l’affaire. Le chiffon sera très utile pour nettoyer les traces de colles sur le papier ou le plan de travail et t’essuyer les mains.
  • une paire de ciseaux, les ciseaux vont te servir à couper ton kraft et le papier quand tu ne peux pas utiliser ton scalpel.
ciseaux
ciseaux
  • une macule, c’est le support qui permet de protéger son plan de travail lorsque l’on applique la colle. De mon côté j’utilise un set de table en plastique, que je nettoie régulièrement, la colle n’est pas absorbée par le support et se retire donc facilement. Il est aussi possible de prendre du papier cristal (celui qui entoure les bouquets de fleurs), ici aussi la colle va se retirer facilement.
macule
macule
  • des pinces pour mettre sous presse ce que tu viens de coller notamment les côtés d’une boîte ou d’un tiroir. Tu peux utiliser des pinces à dessin, elles ont l’avantage de couvrir une surface plus large. Tu peux aussi utiliser des pinces de bricolage (ici celles de Leroy Merlin). Le plus important c’est que la pince exerce une pression. Attention quand tu utilises une pince, il faut penser à protéger ton travail avec une cartonnette.
pinces
pinces
  • des poids ou masses. Cela te permet de mettre sous presse ton travail. Tu peux trouver des masses en magasins spécialisés. Tu peux aussi utiliser des poids d’ancienne balance, que tu peux trouver sur des brocantes, attention dans ce cas à protéger le dessous du poids avec un patin en mousse afin de ne pas salir ton travail. Dans le cas où tu as besoin de mettre sous presse une surface plus grande, tu peux également te servir de dictionnaire ou d’encyclopédie.
poids et masse
poids et masse
  • du kraft gommé, c’est ce qui te permet de maintenir ton carton. C’est l’équivalent du scotch mais sur lequel tu peux venir coller du papier.
kraft
kraft
kraft
kraft
  • du carton. Reconnaissable par sa couleur grise, c’est la base pour créer une boîte. Il sera découpé, assemblé (avec du kraft) puis recouvert (avec du papier). Le carton gris est disponible en épaisseur 3mm, 2,4 mm, 2mm , 1,5mm et 1mm. En toute logique plus le carton est épais, plus il sera difficile à couper et nécessitera plusieurs passages de lame.
    Il est aussi possible d’utiliser du carton d’encadrement qui lui est de couleur crème.
    Attention, une plaque de carton gris mesure 80 x 120 cm, c’est très grand, il faut prévoir l’endroit pour la stocker (de préférence à plat). Cette taille permet de faire plusieurs projets sur une même plaque.
plaque de carton gris
plaque de carton gris
  • du rigidex ou bristol, c’est une feuille cartonnée blanche allant du grammage 160g à 555g. Elle permet de recouvrir le carton une fois que celui-ci est monté en volume. Elle va cacher les bandes de kraft.
  • du papier, c’est l’élément de décor, celui qui fait que ta boîte sera unique et à ton image. Il en existe une diversité (simili cuir, skivertex, imitation cuir, velours, népalais, fantaisie, indien…) et j’en ferai un article dédié pour ne pas alourdir cet article déjà assez long.
  • du papier de verre, certains papiers ont un revêtement qui a besoin d’être poncé légèrement pour mieux adhérer.

Où trouver le matériel de cartonnage ?

Pour répondre à ta dernière question, où trouver ce matériel de cartonnage ?

En boutiques spécialisées de cartonnage et encadrement principalement ou dans des magasins proposant des rayons de loisirs créatifs.
Je t’indique en dessous, les boutiques que je recommande les yeux fermés pour le matériel, le carton, le papier et les accessoires :
l’éclat de verre
la théière de bois
l’art et création

Attention, tout le matériel de cartonnage n’est pas forcément disponible à la vente en ligne.
Je te recommande de voir en vrai le papier car l’écran de ton ordinateur (ou téléphone) peut modifier la couleur et tu pourrais être déçu en recevant ta commande (et je parle d’expérience). Et puis rien ne vaut le contact avec les équipes qui sont passionnées par le cartonnage et l’encadrement.

Si tu as des questions, n’hésite pas à m’envoyer un mail ou à l’écrire dans les commentaires, je serai ravie de te répondre.

—-

Cet article sur le matériel de cartonnage t’a plu ? 📌Épingles-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

materiel
materiel

One Comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *